Autres associations de défense des droits humains
de la Vallée de Chevreuse



Ligue des Droits de l'Homme

La Ligue des droits de l'homme est une organisation civique.
Elle intervient dans tous les domaines concernant la citoyenneté, les droits et libertés, collectifs ou individuels.  


Section des Ulis, Val d'Yvette :

MPT Courdimanche, 91940 Les Ulis

ldh.lesulis@gmail.com
blog : http://www.ldh-ulis.fr/


Section d'Orsay :

Maison des Associations,
7 avenue du Maréchal Foch  91400 Orsay.
 
ou :  Nadia Costes  44 rue Victor Hugo  91400 Saclay
tél : 01 69 41 72 30
orsay@ldh-france.org

 

site de la Ligue française des Droits de l'Homme: http://www.ldh-france.asso.fr/


Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture

"Ensemble, agissons pour abolir la torture et les exécutions capitales"

       
L’ACAT , action des chrétiens pour l’abolition de la torture.


L’ACAT a été fondée en octobre 1974, il y a 26 ans, par quelques chrétiennes intrépides, qui prétendaient, sous une bannière œcuménique, s’attaquer à la torture au nom de l’Evangile. La jeune association a connu un essor rapide. En 1982, elle ajoute à son mandat la lutte contre la peine de mort.
La Fédération internationale de l’ACAT (FIACAT) est créée en 1987. En 1992, l’ACAT est reconnue d’utilité publique et agréée au titre de la Jeunesse et de l’éducation populaire.
La protection des victimes, à travers la défense du droit d’asile, devient également en l’an 2000 un de ses objectifs.
Aujourd’hui, l’ACAT-France compte plus de 9000 membres et une vingtaine de salariés.


Comme Amnesty International, les sympathisants de l’ACAT sont invités régulièrement à écrire aux autorités politiques de différents pays pour dénoncer les atteintes diverses aux droits de l’homme et manifester ainsi qu’on ne les oublie pas . Les militants qui le souhaitent forment des groupes locaux qui soutiennent directement des prisonniers en établissant une correspondance régulière, en leur envoyant parfois des colis.
Notre originalité est la prière commune, qui  enracine notre action en un Jésus martyrisé et vainqueur de la mort.


Notre groupe « vallée de l’Yvette - Jean Roche » compte une dizaine de membres habitant entre Massy, Athis-Mons et Gif sur Yvette.
Nous avons une correspondance régulière avec une prisonnière palestinienne et sommes en relation avec une association de défense des droits de l’homme sur place, ainsi qu’un atelier de broderies de Ramallah tenu par des femmes dont c’est le principal moyen de subsistance. Deux d’entre nous se sont rendus plusieurs fois en Palestine.
Auparavant, nous avions correspondu avec un prisonnier philippin qui a été libéré.
Enfin, nous distribuons l’appel du mois sur les paroisses de Massy et sur celle d’Orsay et essayons de sensibiliser ainsi les chrétiens au respect des droits de l’homme.

Le dernier dimanche de juin, l’ACAT organise la Nuit des Veilleurs à l’occasion de la journée internationale de soutien aux victimes de la torture ; elle propose à tous les chrétiens de s’engager à prier pour ceux qui sont livrés aux mains des bourreaux. Cette nuit, où la prière se fait cri et louange, accompagne les actions et les relaie jusqu’au cœur de Dieu.


Site ACAT - France : http://www.acat.asso.fr




ATD Quart Monde
Groupe de l’Yvette



Le Groupe ATD de l’Yvette est un lieu de réflexion, d’échange et d’action autour du combat quotidien contre la misère et l’exclusion. Il rassemble  des femmes et des hommes de compétences et de disponibilité diverses qui ont décidé de s’engager dans ce combat avec la conviction que la misère et l’exclusion ne sont pas fatales; elle sont l’œuvre des hommes et seuls les hommes peuvent les détruire.

Persuadés qu’il existe de multiples manières d’agir pour combattre la misère et l’exclusion, dans son quartier, son association, sa ville, son pays… et que chaque attitude, chaque geste compte, nous croyons aussi qu’il est difficile d’agir seul. Dans un groupe, le partage d’expériences, d’analyses, et la mise en commun des initiatives, conduisent à plus de maturité et d’efficacité.

Pour le mouvement international « ATD Quart Monde », tout homme porte en lui une valeur inaliénable qui fait sa dignité d’homme : faire prendre conscience de cette dignité et la faire respecter est un grand chantier ouvert à tous. Agir avec ATD est à la portée de chacun d’entre nous, pour faire passer en actes ce que nous voulons dire à tout autre :

« Ta dignité, c’est ma dignité »


Si vous partagez notre conviction joignez-vous à nous en prenant contact avec :

Claudie Gerschel     01 69 28 42 85     claudie.gerschel@wanadoo.fr
Jean-Pierre Rougeau     01 69 28 48 07      jeanpierrerougeau@wanadoo.fr

Vous pouvez aussi participer à une réunion de première information sur le mouvement,
au Centre national d’ATD Quart-Monde situé au 33 rue Bergère, Paris 9ème (Métro Grands Boulevards).

Tél : 01 42 46 81 95.  Ces réunions ont lieu chaque troisième samedi du mois, de 9h30 à 12h.



sites Internet :   http://www.atd-quartmonde.asso.fr/    et     http://www.jeresiste.org /



Un habitat pour vivre ensemble

Pourquoi ?

Parce qu’une commune reste vivante si tous ses habitants peuvent y vivre en bon voisinage dans une solidarité quotidienne de travail et de loisir :
les anciens qui aspirent au calme et à la sécurité
les familles attentives à l’avenir de leurs enfants
les jeunes qui souhaitent travailler sans s’exiler

Parce que la solidité du tissu social n’est assurée que par sa diversité : personnes d’origines et d’expériences différentes, artisans, commerçants, entrepreneurs, cadres, employés, retraités… chacun a besoin de tous.

Comment ?

En prenant les moyens de corriger les dérives du marché immobilier, car l’attrait de la Vallée de l’Yvette a fait monter les prix des logements à un niveau qui en exclut beaucoup.
Nombreuses sont les personnes qui travaillent dans la Vallée sans pouvoir y habiter décemment. Celles qui sont non imposables, isolées, sans garant familial,  chef d’une famille monoparentale avec un seul petit salaire, ou qui ont un travail précaire…, sont contraintes de s’éloigner.
C’est le devoir de la collectivité de rétablir un habitat équilibré en organisant l’implantation de logements locatifs accessibles aux petits budgets.

Il ne s’agit pas de sacrifier le cadre de vie, mais de le compléter harmonieusement, il ne s’agit pas de reconstruire des barres d’immeubles en périphérie, mais d’intégrer ces logements dans le tissu urbain.
La seule différence entre un logement social et un autre ne doit provenir que de leurs financements, l’un étant aidé et l’autre pas.
De nombreux dispositifs publics, départementaux et régionaux, proposent des solutions aux municipalités qui en ont la volonté politique et qui en prennent les moyens.

Chacun d’entre nous se doit d’être un citoyen attentif au développement équilibré de sa commune : ne laissons pas se former des ghettos, qu’ils soient de riches ou de pauvres.

                                ATD Quart Monde Val d’Yvette

Avoir un toit, maintenant c'est un droit !

Depuis le 1er janvier 2008 la loi DALO* vous offre un nouveau recours

* Droit Au Logement Opposable (loi n° 2007-290 du 5 mars 2007)

Renseignez-vous auprès de la Mairie de votre commune




Centre International Cimade
80, rue du 8 mai 1945
91300 Massy
Tél. 01 60 13 58 90

Installé à Massy depuis 1964 , le Centre International Cimade est le continuateur direct des Centres d’accueil de la Cimade : le «Coteau Fleuri» tout d’abord, au Chambon-sur-Lignon, où pendant la guerre furent hébergés, cachés, souvent évacués clandestinement vers la Suisse de nombreux juifs, français ou étrangers, pourchassés par les nazis. Sèvres ensuite, ou pendant plus de 15 ans furent accueillis des étudiants venus d’Europe et du Tiers-monde, réfugiés politiques ou non, mais tous concernés par les mouvements d’émancipation et de décolonisation de l’époque.

Depuis 40 ans , le Centre International à Massy a accueilli plus de 5000 personnes, hommes et femmes, étudiants et réfugiés, venant de plus de 100 pays. Les grands drames du monde, comme les grands combats pour la Liberté rythment depuis ce temps la vie du Centre : Angolais et Mozambicains combattants pour l’independance, militants Chiliens, Argentins, Uruguayiens victimes des dictatures, Haïtiens, étudiants Chinois pourchassés après Tien-an-Men, Bosniaques, Rwandais fuyant le génocide, etc.. etc.. Chacune et chacun porteur de son drame, mais aussi de la richesse de sa culture et de son espérance.     

Aujourd’hui, 85 personnes venant de plus de 30 pays , perpétuent cette tradition dans la maison commune qu’est le Centre International Cimade.

courrier électronique :   foyer@cimade.org  
site Internet :  
http://www.cimade.org/qui/foyermassy.html


Lettre ouverte de La Cimade aux personnes enfermées dans les centres de rétention  (mai 2009)

À partir du 2 juin 2009, nous ne serons plus présents à vos côtés dans le centre de rétention de Palaiseau. Comme dans 14 centres de rétention en France, le ministère de l’immigration a en effet décidé de nous retirer cette mission associative nationale et de la diviser en huit morceaux partagés entre six associations.

Ce choix du gouvernement est clairement dirigé contre l’action de La Cimade en rétention et contre vos droits : notre action pour la défense des étrangers enfermés freine la machine à expulsion et gêne le gouvernement et ses objectifs de quotas d’éloignement.

En effet, depuis 25 ans, La Cimade n’a cessé d’aider les étrangers enfermés par la rédaction de recours devant les tribunaux et de saisines individuelles en direction des administrations compétentes. Nous avons eu à cœur de développer un travail de relations avec vos familles, vos avocats et l’ensemble de vos soutiens associatifs et syndicaux. Nous avons assumé la rédaction de rapports et de communiqués de presse pour alerter l’opinion publique sur les pratiques administratives et les drames humains créés par la politique du chiffre.

Contraints par le gouvernement à quitter le centre de rétention de Palaiseau, nous vous promettons de développer d’autres moyens d’action pour vous accompagner dans vos démarches avec la même détermination et témoigner publiquement de vos situations et de vos conditions d’enfermement.

Nous, bénévoles et salariés de La Cimade, intervenants en centre de rétention, tenons à vous manifester plus que jamais notre solidarité et notre soutien.

Dehors ou dedans, nous ne vous abandonnons pas et restons auprès de vous conformément aux valeurs et aux engagement de La Cimade depuis son origine en 1939 pour agir en solidarité auprès des populations déplacées et enfermées.




Les Amis d'Emmaüs

Centre Commercial "Les Boutiques"
Avenue d'Alsace  91940  Les Ulis
tél / fax :  01 69 07 95 45
mail : les-amis.emmaus-les-ulis@wanadoo.fr

Par vos achats et vos dons, merci de nous aider à aider.
lundi et jeudi de 9h30 à 12h
mardi, mercredi, vendredi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30
samedi de 10h à 12h





Informations sur les activités et manifestations des associations de la région :
"site personnel public PPQP"
http://ppqp.ifrance.com/

Accueil